Prévoir le déroulement de sa production

La TNC 640 propose un grand nombre de fonctions performantes pour l'usinage de séries de pièces et pour la gestion des palettes. Parmi ses fonctions, on trouve Batch Process Manager (option 154), qui vous permet de planifier la suite du déroulement de votre production, directement sur la commande. 

Organisation du travail de jour, de nuit et le week-end

Avec Batch Process Manager, vous organisez vos tâches en instance de manière rapide, fiable et claire. Pour cela, vous commencez par créer un stock de tâches. Il vous suffit ensuite de renseigner les travaux prévus qui sont à effectuer par l'équipe de nuit, au cours de toute la journée ou pendant le week-end à venir.

Batch Process Manager vérifie ce stock de tâches et fournit des informations importantes quant au déroulement de la production en attente, par exemple :

  • Combien de temps la machine va-t-elle être exploitée ?
  • A quel moment une intervention manuelle va-t-elle être nécessaire ?

Détecter par anticipation les facteurs critiques pour l'usinage

La commande vérifie en outre automatiquement si toutes les conditions requises pour une exécution sans accroc des commandes en attente sont remplies :

Un point d'origine a-t-il été défini au niveau de la palette, du programme ou du moyen de serrage ? Est-ce que le programme CN se déroule sans message d'erreur dans la simulation ? Quels outils manquent ? Ou quels outils ont une durée d'utilisation insuffisante ?

Coche verte = tout est ok

Batch Process Manager affiche les résultats de ces vérifications de manière claire et univoque dans une vue graphique : si tout va bien, ce sont des coches vertes qui s'affichent. Vous disposez donc immédiatement d'une vue d'ensemble qui vous permet, d'une part, de savoir si tous les programmes vont pouvoir se dérouler sans problème et, d'autre part, d'identifier les moments et les endroits nécessitant une intervention manuelle.

Si la commande détecte un problème, par exemple si elle repère un outil dont la durée d'utilisation ne suffira pas pour l'usinage prévu, Batch Process Manager vous indique, par anticipation, le moment de l'intervention manuelle. L'option 93 "Gestion avancée des outils" est requise pour pouvoir effectuer tous les contrôles relatifs aux outils.

         

Cadence des commandes

Batch Process Manager vous aide à connaître en un seul coup d'œil l'autonomie de votre stock de tâches et répète ces contrôles de manière cyclique, de manière à ce que vous bénéficiez toujours de données actualisées.

Batch Process Manager vous fournit des informations anticipées sur les détails suivants :

  • l'ordre d'usinage
  • le moment de la prochaine intervention manuelle
  • la durée et l'exécution du programme
  • les informations d'état relatives au point d'origine, à l'outil et au programme CN

Comment cela fonctionne-t-il ?

La fonction Batch Process Manager s'appuie sur le principe de gestion des palettes de la TNC 640, autrement dit elle interprète le fichier de palettes en arrière plan. La TNC mémorise dans ce fichier de palettes toutes les données que vous renseignez dans Batch Process Manager.

Vous disposez pour cela des éléments de structure typiques d'un fichier de palette suivants :

  • Palette
  • Fixation
  • Programme

Représentation de la réalité

Ces éléments de structure permettent à Batch Process Manager de se représenter la situation réelle d'une machine avec des palettes. A chaque palette est associé un enregistrement. Vous pouvez également, en option, définir un niveau de fixation et les programmes CN appropriés pour les pièces.

Editer facilement des enregistrements à tout moment

Pour renseigner les données nécessaires, Batch Process Manager propose des possibilités d'édition pratiques. Ainsi, les enregistrements de structure peuvent être copiés, déplacés et insérés, complètement ou en partie. Vous pouvez également créer de nouveaux enregistrements en même temps que vous gérez des palettes.

Vous créez pour cela un stock de tâches à exécuter dans un ordre linéaire, mais vous pouvez aussi tout à fait verrouiller certains programmes ou des palettes entières. Ceux-ci seront alors tout simplement ignorés au moment de l'exécution.

Pour l'automatisation et la fabrication de pièces individuelles

Bien que Batch Process Manager ait été conçu en premier lieu pour des machines d'usinage automatisées, il s'avère aussi utile d'y recourir pour l'usinage classique de pièces individuelles. Pour les machines qui ne disposent pas de palettes, il est effectivement possible d'utiliser ces mêmes éléments de structure mentionnés plus haut.

Il vous suffit pour cela d'indiquer comment vous souhaitez que la machine se comporte à la fin d'un programme CN :

  • A la fin d'un usinage automatisé, la palette suivante est installée et l'usinage se poursuit automatiquement.
  • Dans le cadre d'un usinage de pièces individuelles sans palettes, vous réglez les paramètres système de manière à ce que l'opérateur de la machine installe manuellement la pièce suivante et à ce qu'il lance lui-même l'usinage suivant.

L'exécution des programmes CN s'effectue soit par le biais de la gestion des palettes, soit via des programmes CN individuels qui sont exécutés en mode continu.